Doubs. Pluie de médailles pour le Doubs au Salon de l’Agriculture 2023

Le salon international de l’Agriculture s’est clôturé dimanche 5 mars à Paris. De nombreux professionnels originaires du département reviennent avec des médailles et décorations. Florilège.

436
Crédit Photo : SIA 2018, Romain Devoise

Concours Comtois : le carton de la famille Robert

La famille Robert installée à Nancray a une nouvelle fois été récompensée pour la qualité de son travail. D’abord par le trophée national d’utilisation inter-races, décerné à deux de leurs chevaux : Harmonie 103, née en 2017, tout comme Ilun 4. Puis en décrochant une troisième place lors de la finale nationale des étalons avec Koe du Thé.

Dans cette catégorie, le Doubs rafle la mise : le Gaec Bart installé à Fertans remporte le titre national avec Karaib de la Louvière, suivi par les éleveurs Perrin François, originaires de Vercel Villedieu Le Camp, deuxième avec Kirikou du Champ.

Pour la finale nationale des juments pas de titre pour le département mais des médailles d’argent et de bronze ! Kéolienne, présentée par Sylviane Ecourtemer, basée à Bonnétage, termine en seconde position du concours. Pour conclure le podium, on retrouve la famille Cartier et leur jument Kadrille de Maîche !

La distillerie Guy rafle six médailles

Du côté des apéritifs et liqueurs, les distilleries du Haut-Doubs ont fait la fierté du département. Douze médailles, dont la moitié pour la Distillerie Guy (5 en or, 1 en argent). Pour l’absinthe, trois bouteilles décrochent l’or : « l’Échanson » de la distillerie Marguet Champreux, la « Fée jaune » de la distillerie Guy et « Noël 2022 » de la distillerie Aymonier. Derrière, la distillerie Bourgeois empoche deux médailles d’argent pour son absinthe « Lucien » et « La Fine ».

Deux boissons anisées ramènent une médaille d’argent : le Pontarlier Anis, fleuron de la distillerie Guy et le Pontarlier Sucre, fabriqué chez Marguet Champreux.

C’est au concours des liqueurs que la distillerie Guy s’est démarquée : trois médailles d’or pour la liqueur de menthe, le Saint-Amand Vert et le génépi. Médaille d’argent pour la distillerie des Fils d’Émile Pernot avec la grande liqueur de sapin. Dernière récompense pour Guy : la liqueur de poire obtient la médaille d’argent.

Charcuteries : les trois médailles pour Renaudot

Or, Argent et Bronze. Les produits de salaisons de l’entreprise Renaudot installée aux Fins ont remporté trois médailles différentes. Le bronze pour le jambon cuit, l’argent pour la saucisse de Morteau IGP et l’or pour la saucisse de Montbéliard.

Pour cette dernière catégorie, les produits du Sauget décrochent l’argent tandis que la maison Barbier et la boucherie charcuterie Gresard obtiennent l’argent.

La meilleure saucisse de Morteau vient de chez Jean-Louis Amiotte ! On trouve en deuxième Renaudot donc mais aussi Morteau Saucisse et en troisième, Franche Comté Salaisons.

Miels : le Rucher des 2 Lacs, trois ans après

Les producteurs de Labergement-Sainte-Marie n’avaient pas empoché de médailles depuis 2020 ! Cette année ils décrochent l’or (miel polyfloral clair), l’argent (miel polyfloral ambre et foncé) et le bronze (miel de sapin).

(Retrouvez le palmarès des produits laitiers en page locales)

Concours de la race Montbéliarde : 9 médailles

Femelles en première lactation

L’or pour Réelle, du Gaec des Orchidées à Mancenans Lizerne.
Elle décroche aussi le prix de la meilleure mamelle jeune.

L’argent pour Parisienne, du Gaec Carrey-Guyat à Déservillers.

Femelles en deuxième lactation

Le bronze pour Paquerette, élevée par Guy Gribaldi installé aux Gras près de Morteau

Femelles en troisième lactation

L’argent pour Obade, du Gaec Gagelin à Montperreux.

L’argent pour Nafnaf du Gaec Martin des Prises basé à Maîche. Elle décroche également le prix de la meilleure mamelle adulte de l’année.

Femelles en quatrième et cinquième lactation

L’argent pour Jacquette du Gaec de Chez Le Roi aux Fins.

Elle remporte également le prix de la meilleure laitière de race.