École-Valentin. Un arbitre du Football Club Grand Besançon en finale de la Coupe Gambardella

Baptiste Lambert était du quatuor arbitral qui s’est déplacé au stade Pierre Mauroy de Lille le samedi 25 mai pour officier en tant que 4ème arbitre lors de la finale de la Coupe Gambardella Crédit Agricole opposant l’Olympique de Marseille à l’AS Nancy Lorraine. Une désignation venue récompenser une belle saison mais qui présage également un bel avenir pour ce jeune arbitre de 22 ans.

346
Baptiste Lambert au centre lors d'une rencontre opposant les U19 nationaux du Nîmes Olympique à ceux de l'Olympique Lyonnais

Passionné par l’arbitrage depuis son plus jeune âge, c’est en 2016 que Baptiste Lambert a décidé de s’y consacrer pleinement. Le bisontin a débuté en tant qu’arbitre de district puis est rapidement devenu jeune arbitre de ligue après seulement deux saisons. Admis au Lycée Joseph Fourier d’Auxerre en section arbitrage, cette formation lui a permis d’acquérir de nombreuses compétences théoriques mais également l’opportunité d’arbitrer de prestigieuses rencontres lors de tournois en Côte d’Ivoire ou encore à Dubaï. Jeune arbitre Fédéral en 2020 et major de son groupe régional, Baptiste Lambert a toujours gardé la tête sur les épaules sans griller les étapes. Cette saison il a officié en tant qu’arbitre central lors de matchs en U19 nationaux et en National 3.

Une finale et des tests

Le samedi 25 mai à 17h15, c’est la finale de la 70e édition de la Coupe Gambardella Crédit Agricole qui attendait le jeune bisontin. Dans un stade de plus de cinquante mille places, en levée de rideau de la finale de la Coupe de France les mots d’ordre étaient : concentration, rigueur et plaisir. Interrogé avant la rencontre, celui qui allait représenter le district du Doubs Territoire Belfort se disait serein : « malgré l’enjeux, c’est une rencontre comme les autres, nous sommes quatre et nous l’avons bien préparé, seule l’ambiance va changer il y aura surement beaucoup de monde dans les tribunes ». Baptiste Lambert avait donc en charge le rôle de 4ème arbitre, il s’est occupé des procédures d’avant-match, de gérer les changements, et a dû jouer un rôle de médiateur entre l’arbitre central et le staff des deux équipes. Cependant la saison du jeune bisontin ne s’arrête pas à l’issue de cette finale. Le 31 mai il passera les tests pour devenir arbitre fédéral 4, un statut lui permettant d’arbitrer au centre en National 2 et en tant que 4ème arbitre en Ligue 2 BKT.