Haut-Doubs. 150 ans de musique aux Fins

L’Union musicale est née dans la commune au XIXème siècle. Une longue histoire, parfois difficile, mais qui n’a pas empêché l’association de toujours poursuivre ses activités pour rythmer la vie locale.

648
L'Union Musicale a fêté dignement son siècle et demi d'existence.

Tout commence en 1873, année où dix-neuf élèves réunis chez Emile Dubourgeois aux Sangles décident une société de musique sous le titre Les Montagnards des Fins. Quelques années plus tard seulement, elle adopte un nouveau nom dont elle ne changera plus : Union Musicale des Fins (UMF). Les conflits mondiaux de 14-18 et 39-45 privent l’association de ses forces vives. Les hommes, uniques musiciens à cette époque, sont en effet appelés au front. L’après-guerre va être une véritable renaissance. Commune et anciens combattants demandent en effet à l’Union Musicale d’assurer l’hommage rendu aux morts pour la France lors des commémorations. Une étape importante, celle d’une reprise qui n’a fait que se confirmer au fil des années et décennies. depuis 50 ans 8 présidents et 8 directeurs se sont succédé pour sans cesse apporté du renouveau à la société. Peu à peu, le groupe s’est féminisé puis a accueilli de plus en plus de jeunes, assurant même la formation grâce à des professeurs diplômés de l’école de musique du val.

Aujourd’hui, près de 100 membres pratiquent à l’unisson trombone, basse, baryton, saxophone, flute traversière, clarinette, trompette, cor, bugle, percussions…Comme le veut une tradition bien établie, ils sont présents pour les cérémonies patriotiques et républicaines que sont le 8 mai, le 14 juillet et le 11 novembre. Présents également lors de moments religieux, fête des Fins, Sainte Cécile ou messe de Pâques. Des musiciens âgés de 10 à 80 ans qui continuent d’écrire la belle et longue histoire de l’Union Musicale des Fins.

A noter qu’après avoir offert début mai un super spectacle en l’honneur de ses chefs successifs, l’Union musicale sera en concert le samedi 3 juin à 20h30 au théâtre de Morteau en deuxième partie après la Lyre Mortuacienne.