Haut-Doubs : 60e anniversaire des accords d’Evian et du cessez-le-feu en Algérie

Le 60e anniversaire des Accords d’Evian et du cessez-le-feu en Algérie fut l'occasion de retrouver un hommage d'avant crise sanitaire dans le hall de l'hôtel de ville de Pontarlier. De nombreux élus, portes-drapeaux, association et personnalités avaient répondu à l'appel du maire Patrick Genre ce vendredi 19 mars.

131
La cérémonie s'est tenu dans le hall de l'hôtel de Ville

Historiquement, le 18 mars 1962, après huit ans de guerre, la France et les représentants du gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) signent les accords d’Evian. Des accords négociés au préalable, en secret, aux Rousses. Charles de Gaulle et son gouvernement reconnaissent l’indépendance de l’Algérie, l’intégrité de son territoire et de son peuple. La France s’engage à évacuer progressivement ses troupes d’Algérie et à instaurer un cessez-le-feu le lendemain.

Une date contestée

Une date de commémoration instaurée en 2012 et qui continue d’être rejetée notamment parmi les pieds-noirs, harkis, anciens combattants. Ils estiment que ces accords ne marquent pas la fin de la guerre car des violences se sont poursuivies jusqu’à l’indépendance de l’Algérie, le 5 juillet 1962. Même contestation d’une partie de la France pour une autre raison : Valérie Pecresse, candidate LR à la présidentielle s’est engagée à trouver une autre date pour commémorer la fin de la guerre d’Algérie si elle est élue. « 80% des victimes civiles sont tombées après les accords d’Evian », a-t-elle affirmé jeudi 17 mars.

A Pontarlier l’heure était au recueillement. « Il ne faut pas oublier les victimes avant tout, peu importe la date. En tant qu’ancien soldat, c’est essentiel », glisse Jacques Ferry, président du Souvenir Français à Pontarlier. Dans son discours, Patrick Genre a soigné ses mots, expliquant que cette date marque « le début de la fin de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc. »

Une autre commémoration le 18 octobre 2022

Hervé Debruycker secrétaire général de la sous-préfecture a rappelé, en lisant la lettre de la ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, que ce 60e anniversaire aurait un autre hommage le 18 octobre 2022 date de l’anniversaire de la promulgation de la loi reconnaissant officiellement le caractère de guerre et de combats aux événements d’Afrique du Nord.

Martin Saussard