Haut-Doubs. Charquemont investit dans la vidéosurveillance

Depuis quelques mois, face aux incivilités, la question de l’installation d’un système de vidéosurveillance se posait. Le conseil municipal a validé récemment le programme pluriannuel de travaux.

31
Aire de jeux, stade et salle des fêtes seront équipés de caméras.

Quelques petites dégradations de mobilier urbain ou de bâtiments publics par-ci, quelques incivilités par-là… avec près de 2700 habitants, la cité horlogère de Charquemont située sur le plateau de Maîche a, comme toute commune de cette importance, à déplorer ces agissements qui nuisent à la tranquillité du plus grand nombre. « On n’a pas plus de problèmes qu’ailleurs mais justement, on tient à préserver la qualité de vie agréable dont on profite ici et rassurer la population » souligne le maire Roland Martin. Des caméras de vidéosurveillance vont donc être placées dans des endroits stratégiques. « L’objectif est bien entendu de dissuader les auteurs de dégradations et incivilités mais aussi d’apporter à la gendarmerie des éléments en cas d’événements plus graves pour les aider dans leurs enquêtes ». Justement, précision utile pour les personnes craignant pour leur image, les vidéos ne seront visionnées qu’en cas d’incidents ou problèmes. « Et seul le maire, les personnes habilitées, et la gendarmerie nationale pourront consulter ces enregistrements » précise l’élu