Haut-Doubs. La fête des légumes, un rendez-vous festif et solidaire

La fête des légumes a bien failli disparaitre. Heureusement, de nouveaux bénévoles sont venus reprendre le flambeau afin de faire perdurer cette fête devenu une institution sur le plateau de Maîche.

430
Les épouvantails ont quitté la grange et rejoint les entrées des communes.

Auparavant connue sous le nom de fête de la patate, la manifestation est née il y a bientôt 40 ans à l’initiative de l’abbé Bruno Doucet. L’idée initiale était de proposer un repas cuisiné avec les légumes des Jardins de la Solidarité, jardin cultivé de mars à septembre par des bénévoles. La fête tournait de village en village entre Montandon, Les Bréseux, Maîche, Fournet-Blancheroche, les Plains et Grands-Essarts, Cernay-l’Église, Trévillers, Courtefontaine, Indevillers et Glère. La particularité de l’association « La Fête des Légumes du Plateau » a toujours été de reposer sur la multitude de villages du pays de Maîche représentés par les bénévoles, ce qui reste aujourd’hui le cas même si la fête a désormais toujours lieu à Maîche pour des questions logistiques.

Au fil des années, la manifestation a donc évolué et « les Jardins de la Solidarité » ont laissé la place à d’autres projets le jour J, avec pour la première fois cette année la présence d’un marché de producteurs locaux.
« Cette nouveauté complétera l’offre existante depuis de nombreuses années, à savoir des repas sur réservation ou de la restauration rapide, sans réservation » précise Gaelle Dubail, secrétaire de l’association. De nombreuses animations sont prévues pour les enfants, la journée se déroulant dans une ambiance conviviale et joyeuse.
« L’objectif de cette fête était et est toujours d’apporter un soutien financier à différentes associations d’intérêt humanitaire ».