Haut-Doubs. La maîchoise Jade Barbarin, espoir du hand féminin

Dès sa deuxième année au club, la jeune fille a été retenue dans l’équipe fanion de la Jeanne d'Arc de Maiche, en National 2. Mais elle a aussi été repérée par les dirigeants de l’équipe de France de sa catégorie…

501
Jade ambitionne de devenir joueuse professionnelle.

A 15 ans, Jade Barbarin fait partie du Pôle Handball de Franche-Comté, une pépinière pour révéler les jeunes talents. « J’ai passé des tests pour y entrer quand j’étais en 4ème et comme j’ai été retenue j’ai été scolarisée en 3ème au collège Stendhal et désormais en 2nde au lycée Jules Haag » explique la jeune fille. Une voie qui lui permet de pratiquer plusieurs heures par jour son sport favori. « J’avais pourtant commencé un peu par hasard, un peu influencée par une copine qui faisait du hand quand on était en CE2 » se souvient-elle. Première licence à Orchamps-Vennes puis l’an dernier, elle évolue au sein de l’entente Maiche-Morteau-Orchamps Vennes en U17 et ne passe pas inaperçue. A tel point que, malgré son jeune âge, elle évolue désormais en National 2 avec les joueuses de la Jeanne d’Arc de Maîche. Une évolution rapide pour Jade, petit gabarit qui mise beaucoup sur sa vitesse et son jeu de jambes pour faire la différence. C’est sans doute ce qui a tapé dans l’œil des responsables nationaux. Elle vient en effet d’être appelée à participer à un stage de préparation avec l’équipe de France U17 pendant 10 jours à la Maison du handball à Paris avec entrainements et matchs amicaux au programme. Une première marche importante vers un objectif qu’elle ne cache pas. « J’ai choisi d’entrer au Pôle pour ensuite intégrer un centre de formation et ensuite devenir professionnelle ». Du côté de Maîche, on suit ave beaucoup d’attention la jeune joueuse en lui souhaitant le même parcours qu’une certaine Raphaëlle Tervel passée elle aussi par le club avant d’entamer une carrière qui l’a menée jusqu’à un titre de championne du Monde. Une belle source d’inspiration pour Jade.