Haut-Doubs. Labergement-Sainte-Marie inaugure son centre d’incendie et de secours

Le centre de secours de Labergement-Sainte-Marie a officiellement été inauguré jeudi 24 février. Fusion de deux anciens centres, son positionnement est à la frontière de trois autres centres permettant une optimisation des services

164
Annie Genevard, Jean-François Colombet, Michel Viennet et Serge Delrieu avaient fait le déplacement.

Lancé il y a plus de dix ans, le grand plan de rénovation et constructions des différentes casernes du SDIS 25 est arrivé à la moitié de son projet qui compte une quarantaine de dossiers. Dernier en date, l’inauguration, jeudi 24 février du centre d’incendie et de secours de Labergement Sainte-Marie. Nombreux étaient les élus présents pour assister à la cérémonie officielle comme Jean-François Colombet, préfet du Doubs ou encore Annie Genevard. Un rendez-vous un an après la mise en fonction du lieu, reporté à cause de la crise sanitaire.

Une caserne neuve pour 33 bénévoles

La caserne des Deux Lacs est issue de la fusion de deux centres d’incendie et de secours : celui de Rive Gauche, situé sur la commune de Malpas et celui de La Fuvelle, situé sur les communes de Malbuisson et Labergement-Sainte-Marie. Au total 33 bénévoles sapeurs pompiers bénéficient de ce nouveau centre. Les soldats du feu sont conventionnés, leur permettant d’aménager leur emploi du temps en journée en fonction des besoin à la caserne. « Ce regroupement était nécessaire car l’ancien centre de la Fuvelle avait des locaux répartis sur Malbuisson et Labergement. Ce n’était plus adapté à notre activité. Dorénavant, tout est réunis au même endroit, les véhicules sont à disposition de tous les pompiers. C’est très rare de remettre sous le même toit deux équipes. », explique le commandant Claudet, chef du cabinet de la direction. Huit engins pour assurer leurs missions.

Sur une parcelle de 23 ares implantée dans la zone « Derrière Chez Saget » sur la commune de Labergement-Sainte-Marie, l’opération a concerné la construction d’un bâtiment neuf pour un coût global de : 1 074 000 € TTC. Une inauguration deux semaines après celle de Mouthe où le centre a été quant à lui rénové.

Un centre rapidement disponible sur d’autres secteurs

Le secteur de première intervention du CIS de Labergement-sainte-Marie s’étend sur 8 communes : La Planée, Labergement-Sainte-Marie, Les Grangettes, Malbuisson, Malpas, Remoray-Boujeons, Saint-Point-Lac, Vaux-et-Chantegrue. Une zone regroupant environ 4 350 habitants. Pour le commandant Claudet, son placement lui permet d’avoir un plu-value géographique. « Il est à mi-chemin avec les CSP de Mouthe, Pontarlier et du Mont d’Or, donc les bénévoles peuvent venir en renfort très rapidement, c’est essentiel de nos jours dans nos missions. »

Au cours de l’année 2021, les pompiers de Labergement-Sainte-Marie ont réalisé un total de 107 interventions dont :

82,20 % de secours à victimes, 
8,40 % d’accidents sur la voie publique,
4,70 % d’incendies,
1,90 % de risques technologiques et naturels,
2,80 % d’opérations diverses.

Martin Saussard