Haut-Doubs. Le tennis de table, institution valdahonnaise

La France compte, selon la Fédération Française de Tennis de Table, près de 20 fois plus de pratiquants que de licenciés. Ce sport est donc populaire et mérite bien de voir ses clubs mis à l’honneur.

129
Le club espère recruter de nouveaux adhérents.

Qui n’a pas un jour fait une partie de ping-pong entre amis ou en famille ? Plus qu’un loisir pourtant c’est une véritable discipline sportive que beaucoup ont pratiquée au collège mais peu en clubs, précisément 200 000 dans les 3300 associations affiliées à la fédération française. Précision importante, les compétiteurs préfèrent parler de Tennis de Table pour bien montrer que c’est un sport à part entière auquel des champions français ont brillé sur la scène internationale comme Jacques Secrétin ou encore Jean-Philippe Gatien qui ont donné ses lettres de noblesse à la discipline.

« A Valdahon, on le pratique depuis l’après-guerre, époque où le tennis de table était une section de l’Union Sportive Valdahonnaise » explique le président Christel Bulthé. Dans les années 60, un titre de champion de Franche-Comté est même venu honorer l’un des joueurs puis, au fil du temps, la discipline a pris son indépendance pour devenir association à part entière dans les années 70. « Nous comptons aujourd’hui 19 licenciés, âgés de 12 à 75 ans ». Après plus de deux années de crise sanitaire, pas facile de remobiliser et de recruter de nouveaux joueurs pour venir renforcer les quatre équipes évoluant dans les championnats départementaux. « Nous aimerions notamment accueillir plus de jeunes ainsi que des joueuses sachant que notre sport est possible de 7 à 77 ans ». Maîtrise et dépassement de soi, réflexes et respect de l’adversaire sont les maîtres mots de ce sport exigeant devenu une institution dans le paysage associatif valdahonnais.