Haut-Doubs. Les Fins. Les nouveaux facteurs ont prêté serment

Quinze facteurs et factrices recrutés en contrat à durée indéterminée à La Poste ont prêté serment de façon très solennelle. Au-delà du symbole, ils prennent des engagements déontologiques forts pour leur mission de service public.  

172
Les facteurs ont prêté serment en présence du Major de Gendarmerie.

Au-delà du courrier qu’ils distribuent 6 jours sur 7 par tous les temps, à domicile, dans le moindre village et partout sur le territoire, les facteurs sont aussi des personnages particuliers aux yeux des Français. Souvent sollicités pour rendre de petits services, ils sont aussi parfois le seul contact dans une journée pour des personnes seules ou isolées.

L’article II de la loi du 29 août 1790 donnait déjà, évoquait déjà la prestation du serment professionnel des facteurs. « Les administrateurs et les employés des Postes prêtent serment de garder et observer fidèlement la foi due au secret des lettres et de dénoncer aux tribunaux qui seront indiqués toutes les contraventions qui pourraient avoir lieu et qui parviendraient à leur connaissance ».

Plus de deux siècles se sont écoulés depuis mais pour autant, les termes actuels de la formule de prestation de serment, précisés par le décret d’application du 10 novembre 1993, n’ont pour ainsi dire pas varié  comme l’a évoqué Charline HOUDRY, directrice d’établissement Courrier-Colis de Morteau Pays des Microtechniques : « respect de l’intégrité des objets déposés par les clients, respect du secret et de l’inviolabilité des correspondances et, depuis la révolution numérique, respect de toutes les données confiées, signalement de toute infraction au responsable hiérarchique ». A noter que, comme autrefois où elle avait lieu devant un tribunal, la cérémonie avait un caractère encore plus solennel grâce à la présence du Major de la Gendarmerie Nationale.