Haut-Doubs. Morteau veut zéro mégot par terre

Le tabac est un fléau à plus d’un titre. Car au-delà de la fumée, les cigarettes une fois éteintes continuent à nuire, à l’environnement cette fois.

182
Ceci est un cendrier...un rappel parfois utile!

Neuf cendriers colonnes, sept cendriers muraux, et cinq cendriers intégrés aux poubelles de ville ont été installés en ce début d’année sur l’ensemble de la ville de Morteau en complément des 22 cendriers déjà existants. Ces installations s’accompagnent d’un partenariat avec les bars, la restauration rapide, l’accueil de la Mairie et de l’Espace France Services ainsi qu’avec l’Escale… Là, des cendriers de poche ont été distribués gratuitement afin d’atteindre l’objectif de zéro mégot par terre. Cette large mobilisation s’accompagne d’une campagne d’affichage notamment dans les lieux publics et dans les commerces. Les cendriers sont également équipés de stickers qui, sur un ton humoristique, attirent l’œil et ont vocation à sensibiliser les fumeurs.

Pour autant on ne plaisante pas pour faire face à ce véritable fléau environnemental. La mairie rappelle en effet que les mégots de cigarettes jetés au sol engendrent une pollution non seulement visuelle mais aussi et surtout de la nature et de notre environnement. Un mégot c’est 500 litres d’eau pollués et plus de 10 ans de décomposition ! L’appel est donc clair : « Mobilisons-nous pour une ville plus propre et plus respectueuse de la nature. Il n’y a pas de petit geste, chaque mégot déposé dans un cendrier préserve notre environnement et notre cadre de vie »

Et pour les étourdis ou réfractaires, un petit rappel utile s’impose. L’amende pour jet de mégot ou de paquet de cigarette vide par terre se monte à 135 €.