Haut-Doubs. Naissance de l’EPAGE Doubs-Dessoubre

Le Syndicat mixte du bassin du Dessoubre créé en 2011, devenu Smix Doubs-Dessoubre l’an dernier est depuis début janvier 2022 un EPAGE, Établissement Public d’Aménagement et de Gestion de l’Eau.

157
La structure en devenant EPAGE étend son champ de compétence.

Le Syndicat mixte Doubs Dessoubre a été reconnu EPAGE par arrêté préfectoral du 21 décembre 2021 après une demande de labellisation présentée en Comité d’agrément au siège de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse en octobre dernier à Lyon.

« Cette labellisation vient récompenser le travail de restructuration effectué par les élus locaux ainsi que la légitimation d’une structure qui s’est dotée des moyens humains et financiers à même de répondre aux enjeux de préservation et de restauration des milieux naturels (aquatiques, humides, biodiversité) et de préservation de la ressource en eau pour les usages actuels et futurs » explique le président François Cucherousset qui ajoute : « Les actions mises en œuvre par l’EPAGE Doubs Dessoubre et ses partenaires permettront en outre l’adaptation et la résilience des milieux face au défi du changement climatique ».

« Les actions mises en œuvre par l’EPAGE Doubs Dessoubre et ses partenaires permettront en outre l’adaptation et la résilience des milieux face au défi du changement climatique »

Les bénéfices de la labellisation

Depuis une dizaine d’années, la dégradation progressive des cours d’eau franc-comtois marquée par des épisodes de mortalités piscicoles sur les bassins versants du Doubs franco-suisse, du Cusancin, du Dessoubre et d’autres rivières du massif, a entraîné une mobilisation importante des acteurs locaux, des services de l’Etat et des milieux associatifs. Le périmètre d’intervention de ce nouvel EPAGE était donc identifié comme territoire prioritaire en termes d’amélioration de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques. « La labellisation apporte une légitimité importante pour le développement de la structure, ses missions de prévention et de sensibilisation auprès des acteurs locaux » souligne l’élu  également convaincu que ce label facilitera d’une part la lisibilité des activités de la structure auprès des habitants du territoire « et d’autre part, apportera un positionnement plus perceptible de l’organisation dans le paysage administratif et institutionnel local ».