Haut-Doubs. Quelles mobilités demain pour les travailleurs du Val de Morteau ?

La Communauté de Communes du Val de Morteau (CCVM) et la Ville de Morteau participent au Challenge de la Mobilité. Les entreprises du territoire sont invitées à participer au Challenge. Pour le personnel de la CCVM ce sera une première.

526
Kevin Fadin et Virgile Marguet, élus CCVM en charge de la mobilité, et Olivier Kukuljan, chargé de mission Plan Climat.

Au travail on s’y rend autrement ! Tel est le slogan que martèlent la Région Bourgogne Franche-Comté et l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), à l’origine de cet événement qui pour beaucoup prend des allures de défi. « L’objectif que nous relayons est d’encourager les employés des entreprises du territoire à repenser leurs modes de déplacements au quotidien. Nous espérons convaincre le plus d’entreprises de participer à ce challenge » confie Olivier Kukuljan, chargé de mission Plan Climat à la Communauté de Communes du Val de Morteau (CCVM). Le personnel de la collectivité est également concerné : « Nous sommes une cinquantaine et ici aussi nous allons essayer de mettre en place des solutions alternatives ». Plutôt que le tout voiture, et pire l’autosolisme, c’est-à-dire une seule personne par voiture, pourquoi pas le covoiturage, le vélo, la marche, les transports en commun…

Les volontaires contribueront ainsi à réduire le bilan carbone émis par la structure intercommunale, et pour les autres participants, les solutions existent également et seront à cette occasion mises en avant : « Les choses évoluent dans le bon sens, depuis plusieurs années le covoiturage se développe. Les infrastructures pour les piétons et les vélos commencent à voir le jour ce qui profite au développement des modes de transport bas carbone. Il s’agit d’encourager la pratique des modes doux » constate-il.