Haut-Doubs. Deux femmes pompiers du Val de Morteau au Rallye des Gazelles

Cyrielle Letoublon et Emmanuelle Vuillet, deux vieilles amies originaires du Val de Morteau, partent pour le Rallye des Gazelles le 18 mars. Elles seront au volant d'un camion des pompiers du Doubs !

176
Les filles sont prêtes. Leur camion aussi.

Elles se sont connues alors qu’elles avaient 20 ans, toutes deux sapeurs-pompiers volontaires à Morteau. Restées amies depuis, Cyrielle Letoublon et Emmanuelle Vuillet ont fait du chemin depuis, la première, domiciliée à Grand-Combe-Chateleu devenant infirmière en Suisse, la seconde, domiciliée à Allenjoie, étant désormais pompier professionnelle à Montbéliard.

Un camion de pompiers dans le désert marocain

« Nous avons aujourd’hui 40 ans, deux enfants chacune et nous avons décidé de relever un défi en participant au Rallye des Gazelles dans le désert marocain du 18 mars au 4 avril. Sans GPS, juste avec une carte et une boussole ». Deux semaines d’aventure qu’elles effectueront au volant d’un camion cédé par le service départemental d’incendie et de secours du Doubs. Un FTPHR, fourgon pompe tonne hors route pour les initiés, équipé en 4X4. Certes réformé de l’activité opérationnelle, l’engin est encore capable de franchir bien des obstacles. « Nous aurons sur place une assistance mécanique mais nous avons appris à changer une roue… 150 kg et 1,20m de diamètre ». Pas une mince affaire. Un élément parmi d’autre qui impose aux deux aventurières une bonne condition physique qu’elles entretiennent avant le grand départ.

Un but humanitaire

Sur place bien sûr, Cyrielle et Emmanuelle rouleront en essayant d’éviter les pièges que ne manqueront pas de leur réserver les pistes de sable. Mais leur motivation va bien au-delà. « L’objectif du rallye est aussi humanitaire. Cette année par exemple, une caravane médicale effectuera aussi le parcours en réalisant 8000 consultations auprès des populations du désert ». Un aspect important pour les deux amies, forcément sensibilisées par leurs métiers respectifs. Autre clin d’œil important, à leur retour, le camion rouge avec lequel elles auront vécu cette aventure sera mis en vente au profit de l’œuvre des pupilles de sapeurs-pompiers. Une raison de plus pour leurs familles d’être fières d’elles comme le confirme Juline, la fille de Cyrielle : « Elle a toujours voulu faire ce rallye donc je suis contente pour elle et fière aussi…j’en ai d’ailleurs parlé à tous mes copains et copines ».