La tuile de Bruno Le Maire

450

La phrase du ministre de l’Économie Bruno le Maire mardi 27 septembre sur France Inter n’est pas passée inaperçue loin de là. Interrogé par Léa Salamé reprenant une question d’un auditeur sur la consommation de chauffage au ministère, le ministre a expliqué que le chauffage ne sera pas allumé tant qu’il ne fera pas moins de 19°C avant d’ajouter « vous ne me verrez plus en cravate mais avec des cols roulés et ce sera très bien, ça permettra de faire des économies d’énergies. »

Car c’est bien Bercy et Bruno Le Maire qui ont été pointés du doigt dans un article du Parisien en juillet, dénonçant l’utilisation outrancière de la climatisation alors même qu’on évoquait déjà la sobriété énergétique. Pas de belles chemises et cravates mais des cols roulés, quelle tuile !

Dans le Haut-Doubs cette nouvelle déclaration incontrôlée a fait grincer des dents voire pire. Les habitants des communes frappées par la grêle eux, n’écouteront pas le ministre de l’Économie cet hiver. Quand Bruno Le Maire faisait péter la clim’ en juillet, le Haut-Doubs ramassait ses tuiles et ses morceaux façades détruites par la glace. Depuis quatre mois le combat pour retrouver un toit sur la tête avant la neige vire au calvaire pour certaines familles. Sur les réseaux sociaux, chacun poste avec désarroi les courriers des assurances résiliant leur contrat. Le tout accompagné par une Préfecture qui manque cruellement de moyens.

Cette semaine c’est contre la pluie et une température de 2 à 10°C degrés que les habitants ont dû batailler. Alors merci pour vos cols roulés monsieur le Ministre mais pas sûr que cela ne soit suffisant.

M.S