Le bisontin Pierre Guillaume-Sage devient champion d’Europe de para-tir ! 

À Rotterdam, le bisontin Pierre Guillaume-Sage est devenu le nouveau champion d’Europe de para-tir sur 10 mètres au terme d’une finale magistrale. À 23 ans,il bat également le record du monde et vise désormais une qualification aux Jeux Paralympiques 2024.

945
Une médaille et un record du monde pour Pierre Guillaume-Sage

C’est une page de l’histoire de ce sport que vient d’écrire Pierre Guillaume-Sage à Rotterdam du 8 au 20 août 2023. C’est aussi un titre qui confirme les espoirs placés en lui par la fédération. Carabine en main, les yeux rivés sur la cible, le bisontin a livré en finale une partition dont son équipe et lui se souviendront pendant longtemps. Ils étaient quatre français qualifiés pour l’ultime séance de tirs en carabine 10 mètres couché SH2 – R5 (sur 8 finalistes). Personne n’a pu inquiéter Pierre Guillaume – Sage. Au para-tir, chaque dixième de centimètres éloigné du centre de la cible fait baisser la note du tir et donc du nombre de points récoltés. Un 10.9 étant considéré comme « tir parfait ».

Intouchable en finale

En finale, le bisontin a enchaîné les 10.8, 10.7… En tête dès le premier tir malgré un duel serré avec l’ukrainien Vasyl Kovalchuk, le tireur originaire de Chemaudin-et-Vaux s’est même assuré le titre avant son dernier tir tout en battant le record du monde ! (256,5 pts récoltés contre 255,8 lors du précédent record). « J’étais très stressé car c’était ma première finale internationale. J’étais allé à Hanovre en début d’année, mais ce n’était pas un aussi gros événement. Je suis resté focus jusqu’au bout et les plombs partaient bien. Plus que le record du monde qui est un peu la cerise sur le gâteau, c’est cette médaille d’or qui est incroyable pour moi. », confie le champion d’Europe, sous les yeux de son papa émerveillé qui est aussi son assistant sur le pas de tir.

Le rêve de Pierre Guillaume-Sage a pourtant bien failli s’arrêter précocement en qualifications. 9e après plusieurs tirs, à une place de la finale, le bisontin s’accroche. « Je me suis dit que je n’avais plus rien à perdre alors j’ai tiré en étant beaucoup plus relâché et d’un coup, la trajectoire des tirs était beaucoup plus linéaire. Ça m’a permis de remonter quelques places suffisantes pour la finale. ».

Crédit Photo : FFTir

Les Jeux de Paris 2024 en ligne de mire

Atteint d’une arthrite juvénile idiopathique (AJI) depuis l’âge de deux ans, Pierre Guillaume-Sage a découvert le tir en 2011, lors d’une fête de village, sur un stand de tir. « Le propriétaire était responsable du para-tir au Rosemont à Besançon. Après avoir tiré sur place, il était assez surpris de mes résultats donc je suis allé refaire un essai au club bisontin et tout a commencé. » Entre ses débuts et sa médaille d’or européenne, le tireur français voyage beaucoup après avoir été très vite repéré par la fédération française. Après avoir fêter le titre avec l’équipe de France dimanche 20 août sur la route du retour. L’étudiant en informatique actuellement en alternance a repris le chemin du travail. Avec cette fois un autre objectif en ligne de mire : décrocher une place pour les Jeux Paralympiques de Paris en 2024. « Il y a un quota à gagner aux prochains championnats du monde qui se dérouleront à Lima au Pérou (du 17 au 29 septembre 2023). Je vais tout donner pour y arriver. »

M.S