Haut-Doubs : 20 sportifs pontissaliens décorés par la Ville

Ce vendredi 24 novembre, la ville de Pontarlier a récompensé de nombreux sportifs et bénévoles pour leurs actions, leur investissement ou leur palmarès.

306

Cette année, les services de la ville ont innové en proposant une cérémonie au théâtre Bernard Blier qui offrait un décor à la hauteur de la reconnaissance faite aux associations sportives. Patrick Genre et Philippe Besson ont exprimé le regret de ne pas voir plus d’associations présentes pour cet événement. En effet, seulement 20 d’entre elles ont répondu présentes contre 55 associations sur le territoire. Philippe Besson a ouvert la cérémonie par un discours de remerciements, aux différents services de la ville, aux sportifs bien sûr mais également aux bénévoles et aux familles qui permettent la pratique du sport à tous niveaux.

Pontarlier, vivier de talents

Le paysage sportif pontissalien regorge de talents au palmarès plus impressionnant les uns que les autres. Parmi les récipiendaires on pouvait retrouver deux catégories, les plus de 20 ans et les moins de 20 ans. La jeunesse pontissalienne n’est pas en reste avec de nombreux jeunes récompensés comme Lina qui représente le club de basket de Pontarlier et a transmis un message percutant sur le bénévolat et l’investissement sportif, ou encore le jeune Alder qui pratique la boxe anglaise et participera aux championnats de France et championnats nationaux au Portugal avec une réelle envie de gagner. Le récent champion du monde en équipe de canoë, Jules Bernardet, a lui aussi été récompensé pour son palmarès impressionnant mais aussi son fair-play, accompagné par son club de cœur le CKP qui a récemment fait peau neuve. L’association Elan créée il y a 3 ans, a mis en avant Zeynep Yala pour sa volonté de se dépasser et sa ténacité malgré son handicap. Léon, président de l’association handisport et ancien champion titré à plusieurs reprises à valoriser le parcours d’Anthony Kilchoer champion de France en paracyclisme. Au-delà des résultats, Anthony a exprimé sa reconnaissance à l’association qui a notamment permis le financement de son vélo, “Je freine avec les coudes et je passe les vitesses avec la tête”. L’association a investi 17 000 € pour offrir un véhicule à Anthony.