Haut-Doubs. Une future collaboration culturelle franco-suisse

L'association La Sarbacane veut impulser un réseau culturel entre la France et la Suisse.

266

Forte de son expérience sur le territoire du Haut-Doubs, l’association La Sarbacane organisera le 6 juin prochain une rencontre sur la coopération transfrontalière culturelle. Après une première journée sur le secteur de Morteau, l’idée de cette seconde rencontre et d’inviter les acteurs culturels, musiciens, chanteurs, mais également le monde politique ainsi que le monde universitaire à se rencontrer pour construire ensemble. Cette rencontre va permettre de faire l’état des lieux de l’existant mais également de comprendre comment la culture peut être un levier dans cette confrontation transfrontalière. « On parle souvent d’économie mais on parle moins souvent de ce qu’on pourrait faire au niveau culturel », explique Antoine Nicod Lancin, codirecteur de l’association. 

Un avenir plus vert et plus ouvert !

Cette journée se déroulera durant le festival du Pont des Arts et sera co-organisé avec les Arpenteurs, troupe de théâtre itinérante Suisse installée dans le canton de Vaud. “ On a cherché des collaborateurs côté Suisse et on s’est intéressé à cette troupe car l’itinérance et leurs valeurs ont fait échos avec ce que nous sommes”. Concrètement le projet veut favoriser le passage des artistes d’un côté et de l’autre de la frontière et pourquoi pas du public mais aussi collaborer en local pour organiser des tournées de spectacle avec des structures côté Suisse. Tout cela en minimisant les déplacements permettant de diminuer l’empreinte carbone de chacun. Une valeur qui pèse dans tous les projets de La Sarbacane. À l’issue de cette journée, l’idée est de co-écrire un récit commun des montagnes du Jura aux montagnes de Suisse.