Valdahon. Un partenariat pour la sécurité des valdahonnais

La synergie entre les forces de l’ordre de l’Etat et la Police Municipale a déjà fait ses preuves à Valdahon où une convention permet d’officialiser ce partenariat.

156
La convention a été officiellement signée par les différentes parties.

Une convention actant l’étroite collaboration entre la Gendarmerie et la Police Municipale a été récemment signée par Sylvie Le Hir, maire de Valdahon, Nicolas Onimus, sous-préfet de Pontarlier, Étienne Manteaux, procureur de la République de Besançon et le Commandant Combe-Chevaleyre de la Compagnie de gendarmerie de Besançon. Elle implique des rencontres régulières, du partage d’informations ou encore l’élaboration conjointe d’actions de prévention en favorisant une complémentarité des moyens et des compétences et plus de présence sur la voie publique. L’objectif est clair, à savoir l’amélioration de la qualité de vie et du bien-être de la population afin et rendre la ville plus sereine. Lors de la signature, Madame le Maire en a profité pour rappeler les multiples missions de la police municipale qui intervient sur la sécurité routière en matière de circulation, de stationnement, de vitesse et d’infractions à la circulation routière, mais aussi la protection des bâtiments communaux, la surveillance des établissements scolaires lors des entrées et des sorties des élèves, des foires et marchés, des manifestations, des rues de la ville, des parcs de jeux et enfin la lutte contre les nuisances sonores, incivilités et troubles à la tranquillité publique. Ils peuvent, comme la Gendarmerie pour ses enquêtes, compter pour les aider dans leurs missions sur le réseau d’une quinzaine de caméras de vidéoprotection dont les résultats sont déjà probants avec l’élucidation de vols de véhicules, de faits de cambriolages et vols dans les entreprises dans le secteur et sur le Haut-Doubs ainsi que l’identification des auteurs de dépôt d’ordures sauvages sur Valdahon.