Bourgeois, une entreprise technologique à l’écoute de ses collaborateurs

Le 20 octobre, R Bourgeois organisait une journée IDay sur le site historique de la rue de Trépillot. Objectif : améliorer l’intégration des collaborateurs, mieux les fidéliser et plus globalement apporter une image valorisante des métiers de l’industrie.

742
Crédit : Tiffany Louis
R Bourgeois compte 1 200 collaborateurs dans le monde (France, Suisse, Chine, Mexique)

R Bourgeois est un fournisseur de référence des ensembles de laminage magnétique à destination des constructeurs mondiaux de machines électriques tournantes. L’entreprise bisontine est entrée également dans le marché d’avenir des principaux fournisseurs de véhicules électriques.

R.Bourgeois a son site historique rue de Trépillot à Besançon où elle emploie 450 salariés. L’entreprise, fondée en 1929 par Raymond Bourgeois, demeure un des deux premiers employeurs privés du bassin de Besançon. L’ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) franc-comtoise réalise 226 millions de chiffre d’affaires dans 6 sites de fabrication travaillant plus de 210 000 tonnes d’acier par an.

Atout essentiel, R. Bourgeois reste la propriété de la famille fondatrice. Raymond et Olivier Bourgeois, les petits-enfants du fondateur, en assurent la direction opérationnelle.

IDay, une boîte à idées digitale

Le concept a été développé par Nexenture, une start-up lyonnaise en 2015 : le principe est de connecter, pendant 24 heures, tous les collaborateurs d’une entreprise et leur permettre de remonter toutes les pistes d’amélioration sur les enjeux clés de l’entreprise.

Chez R. Bourgeois, 5 thématiques étaient proposées à la réflexion des salariés : l’écologie, la santé, l’attractivité de l’entreprise, le mieux-travailler ensemble et la chasse au gaspi. Pour Nicolas Chapot, Directeur des affaires administratives du groupe R. Bourgeois, c’est autre chose qu’un simple questionnaire de satisfaction. Le but est bien d’intégrer l’avis des salariés dans l’amélioration de l’organisation de l’entreprise sans pour autant occuper la place des représentants élus du personnel.

La réussite de cette journée IDay ne s’est pas démentie. Le taux de participation a dépassé les 65% et 600 idées ont été postées. Les idées remontées vont être collectées avant la fin de l’année et feront l’objet de prix décernés aux propositions les plus soutenues par les salariés, dans chacune des cinq catégories.

Notons que l’esprit de solidarité est à l’œuvre puisque un prix spécial pour encourager la participation sera offert au profit de l’association « Semons l’espoir ».

Une centaine d’emplois à créer chez R. Bourgeois

Dans une période de tension sur le marché de l’emploi, le leader mondial de la fourniture d’ensembles de laminage de rotor et de stator de circuits magnétiques en acier, entend poursuivre son développement. Sur le site de Besançon, c’est plus de 10% d’emplois en plus à créer à court terme.

Selon Nicolas Chapot « l’industrie est valorisante, formatrice et propre ». R. Bourgeois sait concilier pour ses collaborateurs, l’importance du savoir-être et les qualifications du savoir-faire dans des métiers d’avenir. Donner du sens à son travail, c’est aussi l’ambition portée par R. Bourgeois.

Yves Quemeneur