Contrat de ville Grand Besançon 2024-2030

"Faire société pour nos quartiers". C’est ce qu’Anne Vignot souhaite pour les 6 prochaines années dans les 6 quartiers prioritaires de la Ville et 6 autres quartiers fragiles de l’agglomération bisontine

749
Tous les signataires du Contrat de Ville du Grand Besançon au Centre des Cultures Urbaines de Besançon dans le quartier de Saint Claude ©YQ
1,9 million d’euros par an pendant 6 ans

Le financement est assuré à hauteur de 1,3 M€ par l’Etat, Grand Besançon Métropole pour 350 K€, le département du Doubs à hauteur de 80 K€ et la Région pour 130 K€.

Sur Grand Besançon métropole, la démarche « Quartiers 2030″ engage des actions conjointes dans les quartiers prioritaires de la Ville (Planoise, Montrapon, Orchamps-Palente, Clairs Soleils, Hauts de Saint Claude et Battant) et dans les quartiers dits « fragiles » (Cité Curie Pasteur à Novillars, Cité Viotte, Cité des Vareilles, de l’Amitié, de la Pelouse et secteur Presty à Besançon).

Améliorer la qualité et le cadre de vie des habitants

Quatre actions seront mises en œuvre :

*rendre plus accessibles et inclusifs les logements, la rue, le quartier, la ville ;

*renforcer la prévention et la tranquillité publique ;

*mettre la transition écologique au cœur des investissements et des usages publics

*renforcer et partager une ambition de propreté et d’entretien des espaces publics et des immeubles.

Accompagner les habitants tout au long de leur vie dans leur émancipation

*faire système autour de l’éducation et de la parentalité ;

*faciliter l’accès à toutes les fonctions urbaines et sociales de la ville, ainsi qu’aux droits et à la santé ;

*travailler les parcours d’insertion vers l’emploi ;

*porter collectivement les valeurs de l’hospitalité et de la solidarité.

Privilégier une approche territorialisée

Le socle commun doit permettre de faire émerger des priorités territorialisées par quartier pour des actions jugées collectivement prioritaires. Cette approche au plus près du terrain est plus facilement appropriable par tous les acteurs et les habitants.

Un programme qui intègre de multiples acteurs

Le nouveau contrat de ville Grand Besançon pour la période 2024/2030 a été signé le 29 mars 2024 par les 22 partenaires du dispositif (l’Etat, la Région, le Département du Doubs, GBM et la Ville de Besançon, les acteurs économiques et sociaux du territoire, les bailleurs sociaux…)

Le programme « Quartiers 2030 » met l’accent sur la prévention et moins sur la répression, insiste sur les droits, un peu moins sur les devoirs. La démarche est nécessaire mais en ajoutant 2 nouveaux quartiers prioritaires, la métropole bisontine ne donne-t-elle pas un indicateur de pauvreté ?

Yves Quemeneur