« Entraide Parents Solos » un temps de respiration pour les parents seuls

Elle a 38 ans et plein d’étoiles dans les yeux. Marinette Vangoethem lance un groupe Facebook pour proposer aux mamans solos ou aux parents "débordés" un système de gardes d’enfants en partage. En quelques jours, elle a convaincu à Besançon et son environnement,  plus de 150 personnes de l’intérêt de la démarche.

504
Marinette Vangoethem, médiatrice sociale et animatrice de Radio sud à Besançon, vient de créer une page FB consacrée à une réseau "Entraide Parents Solo", une initiative innovante pour venir en aide aux parents seuls ©YQ
Les enfants ne doivent pas être un problème

Pour cette médiatrice sociale et animatrice sur l’antenne de Radio Sud, son quotidien est fait de petites et grandes histoires de vie. L’idée a germé lors de témoignages de mamans seules confrontées à la recherche d’un emploi « comment répondre dans la foulée à une proposition d’entretien quand il n’y a pas de place en crèche ou en halte-garderie pour quelques heures ? Comment souffler un moment quand le quotidien est trop stressant ? »

Troquer des heures de liberté

Maman de deux enfants (14 et 4 ans) Marinette Vangoethem souhaite tisser un réseau de connaissances sur les réseaux sociaux. Le principe est simple : il s’agit d’échanger des heures, voire des jours de gardes d’enfants alternativement. « Pas question de faire du troc d’enfants ou de faire du business » souligne cette adepte de la solidarité active. Chaque parent pourra échanger quelques heures de garde d’enfants, à charge pour lui ou elle de rendre la pareille. Elle insiste « les moments de garde ne sont ni rémunérés ni indemnisés. Ils sont au crédit du parent accueillant qui pourra alors confier ses propres enfants dans le réseau ». Il s’agit bien d’une action concrète de solidarité.

Bientôt une association et peut-être une application

Confier son enfant à un ou une inconnue peut rebuter de nombreux parents. « On échange pas 2 heures de garde d’enfant comme on échange la réparation d’un lave-linge ». Forte de l’intérêt suscité par son projet, Marinette Vangoethem va réunir en septembre les membres de son tout jeune réseau. Le but est de permettre de se connaître, d’échanger et de sécuriser la relation. Pour structurer tout cela, elle va créer une association pour exister juridiquement et probablement se donner les moyens financiers de lancer une application ouverte à toutes et tous, à Besançon et pourquoi pas ailleurs.

Restent également à trouver les bonnes solutions de protection juridique pour l’accueil des jeunes enfants dans un cadre sécurisé. La jeune médiatrice n’entend pas concurrencer les crèches publiques ou privées ou les assistantes maternelles. Son but est de permettre « facilement » des échanges d’enfants quelques heures pour offrir aux « parents solos » des instants de respiration où l’enfant n’est pas un problème, lever également l’un des freins à l’embauche en permettant de se rendre à un entretien de recrutement ! Une solution gagnant-gagnant pour les parents seuls et le bien-être de leurs enfants.

Yves Quemeneur

+ d’infos

Page Facebook « Entraide Parents Solo »