Le campus Bouloie-Temis poursuit sa mutation

Le 12 septembre 2023, quatre projets emblématiques de l’avenir du principal campus universitaire de Besançon, ont été inaugurés

259
La rentrée universitaire coïncidait avec l'inauguration de nouveaux aménagements sur le campus Bouloie-Temis de Besançon ©YQ

L’ensemble des partenaires institutionnels ont démontré leur ambition commune de forger un campus, adapté aux nouveaux usages pédagogiques et scientifiques, inclusif, respectueux de son environnement et ouvert sur la cité et ses habitants.

Rénovation énergétique de SupMicroTech-ENSMM
L’ENSMM a fait peau neuve pour plus de sobriété énergétique ©YQ

L’école nationale supérieure de mécanique et des microtechniques a bénéficié du soutien de « France Relance » de l’Etat et de la région Bourgogne Franche-Comté pour engager un plan de rénovation énergétique de ses bâtiments.

5 490 000€ ont été consacrés à la sobriété énergétique des bâtiments. Ainsi, entre 2019 et 2022, c’est une économie de 33% de la consommation de gaz sur les 24 000 m² de l’école d’ingénieurs. Quatre bâtiments ont bénéficié d’une isolation thermique des murs, du remplacement des menuiseries ainsi que la réfection des toits terrasses.

Au-delà de la nécessaire sobriété énergétique, ces travaux ont permis aux étudiants et aux enseignants un meilleur confort de travail.

L’Outdoor est à l’honneur

La refondation de l’ensemble « Area Sports » comprend 6 équipements rénovés ou nouveaux pour développer les capacités de formation dans le domaine du sport et offrir de nouveaux loisirs sportifs à tous les étudiants du campus.

Une « piste finlandaise » serpente sur plus de deux kilomètres. Recouverte de copeaux de bois, elle est conçue à l’usage des joggers pour un meilleur confort de course. Cette piste traverse le campus depuis l’Area Sport jusqu’au futur Jardin des Sciences.

Au cœur de l’amphithéâtre extérieur, les obstacles du « Parkour » ©YQ

Au cœur de l’amphithéâtre extérieur, une aire de « Parkour » propose sur 500 m², 30 modules permettant la pratique de cette discipline sportive acrobatique qui concilie déplacements en équilibre, escalade, courses sur des obstacles urbains ou naturels.

Un nouveau terrain de rugby a été construit. Il permet une meilleure gestion de l’engazonnement et plus d’efficience dans l’utilisation des ressources en eau (arrosage automatique programmé et pluviomètre). Le terrain devrait être prochainement homologué pour accueillir des matchs de niveau Honneur et territoriales.

La nouvelle piste d’athlétisme s’intègre dans la nature préservée du campus Bouloie-Temis ©YQ

La piste d’athlétisme a été totalement revue. La piste de sprint passe à 6 couloirs et les virages sont dotés de revêtements synthétiques pour accueillir les sautoirs, le lancer de javelot, cages de disque et lancer de poids. Les eaux pluviales sont récupérées dans des noues d’infiltration. L’ensemble sera également homologué pour accueillir des compétitions au niveau départemental.

L’ensemble des cheminements piétons ont été réaménagés en béton désactivé pour favoriser les mobilités entre les différents sites du campus. Chaque goutte d’eau pluviale est dirigée vers la recharge des nappes phréatiques.

La globalité des aménagements de « Campus sport » a représenté un budget global de 2 500 000€ répartis entre la Région (55%), Grand Besançon Métropole (30%) et le département du Doubs (15%).

Fédérer les énergies autour de la Maison Campus Sport
La Maison Campus Sport, un lieu pour fédérer les énergies ©YQ

Un nouvel espace de 300 m² propose aux communautés pédagogiques et étudiantes, des espaces de bureaux, de salles de réunion et de travail, autour d’un hall commun qui accueille trois structures associatives (le service universitaire des activités physiques et sportives, la ligue régionale du sport universitaire et l’association sportive étudiante).

Ce bâtiment à ossature bois, conçu en matériaux biosourcés, a été construit par des entreprises locales pour un budget global de 1 294 577€.

Faire battre le cœur du campus
Anne Vignot, Présidente de Grand Besançon Métropole, a conclu la visite des nouveaux aménagements du campus au cœur de la Place Centrale, totalement repensée ©YQ

La nouvelle place centrale à la croisée des équipements et des cheminements, veut être créatrice de liens entre toutes les disciplines universitaires. Elle est aussi au cœur de la vie étudiante (Maison des étudiants, restaurant universitaire et bibliothèque). La place centrale prolonge le « Campus Parc ». Adossée au Parc de l’Observatoire, elle préserve et renforce la biodiversité et offre un cadre majestueux vers les collines environnantes. Enfin cette place s’intègre dans le maillage des mobilités douces et offre une meilleure articulation entre le sud et le nord du campus. 1 144 000€ ont été investis dans les 7 000 m² de ces nouveaux aménagements.

La rénovation du Campus Bouloie-Temis s’échelonnera jusqu’en 2027 pour un investissement global de près de 80 millions d’euros.

Ces aménagements « devenus indispensables » comme l’a rappelé Anne Vignot, devraient également permettre d’accueillir encore plus d’étudiants à Besançon. La Franche-Comté et Besançon ont la capacité d’offrir un cadre de travail de haut niveau dans un environnement naturel préservé. C’est aussi tout l’enjeu de la rénovation de ce campus.

Yves Quemeneur