Viabilité hivernale dans le Doubs, un challenge ambitieux chaque année

L’évolution climatique de ces dernières années ne doit pas occulter les besoins humains et en matériel nécessaires pour entretenir les 3 690 km de routes du département pendant la période hivernale.

319
Florence Rogeboz, vice-présidente du conseil départemental du Doubs en charge des routes, Olivier Blanchet, directeur adjoint des services et les cadres départementaux de la direction des routes, ont présenté le plan de viabilité hivernale 2023-2024 du département ©YQ
Un budget moyen de 4 millions d’euros par an

La viabilité hivernale est un enjeu important dans un département associant plaine et moyenne montagne et une alternance de routes enneigées ou verglaçantes. Enjeu de sécurité routière et enjeu économique, les services doivent assurer des routes sûres pour les déplacements quotidiens domicile-travail.

C’est ce qu’a voulu exposer Florence Rogeboz, vice-présidente du département en charge des infrastructures, au cours d’un point presse au centre de maintenance routière de Baume-les-Dames, l’un des 27 centres de proximité.

240 agents du département mobilisés

Le Code de la route impose aux automobilistes de ne pas dépasser les engins de salage et de déneigement en cours d’intervention. A juste titre : les conducteurs d’engins de déneigement sont des professionnels très aguerris qui doivent gérer de nombreux paramètres techniques ; il est donc souhaitable que leur travail ne soit pas gêné par des véhicules ne respectant pas les consignes de sécurité routière.

Les 51 engins de déneigement du département du Doubs répandent 3200 T de sel pendant la période hivernale ©YQ

Outre les 153 chauffeurs d’engins de déneigement et de salage, le département mobilise 56 patrouilleurs, attentifs sur le terrain à déceler la moindre chute de température, une chute de neige ou une route verglaçante. Ils sont l’œil des 14 coordonnateurs et cadres de permanence qui décident des interventions 24h/24 et 7j/7 dans les 27 centres de maintenance répartis sur l’ensemble du département.

130 circuits de déneigement
Les centres de maintenance des routes disposent en moyenne de 5 jours de stock de sel pour assurer l’entretien de tout le réseau routier départemental ©YQ

Ces circuits dépendent des trois services d’aménagement du Doubs (Pontarlier, Besançon et Montbéliard). Ils sont opérés par les agents du département ou par des prestataires locaux. Les engins de déneigement répandent environ 3 200 tonnes de sel et plus de 1000 m³ de saumure, dans un souci permanent d’utilité et de respect de l’environnement. 10 à 15g/m² sont nécessaires pour le déneigement des routes. Chaque hiver, c’est plus de 200 000 km effectués par les engins de service hivernal.

Trois niveaux de service

Le traitement des routes en période hivernale dépend de plusieurs facteurs. Pour le réseau de plaine, la viabilité hivernale est assurée du 13 novembre 2023 au 18 mars 2024. Pour le secteur montagne, les interventions sont programmées entre le 30 octobre 2023 et le 8 avril 2024.

860 km de routes à haut flux sont prioritaires. Le maintien des conditions de circulation et de sécurité optimale y sont assurées par des interventions rapides et des traitements préventifs selon les conditions météorologiques.

Le traitement hivernal standard concerne environ 2 680 km de routes pour un trafic essentiellement local. Il vise à rétablir de bonnes conditions de circulation aux heures où le trafic est significatif.

Enfin, le traitement hivernal de proximité s’applique aux 180 km de routes les moins empruntées du Doubs. Il sert à rendre praticable ces routes pour les véhicules équipées. Le niveau de service peut être dégradé la nuit, le weekend et les jours fériés.

Conseils aux usagers de la route

Une trentaine de caméras sont déployées sur le territoire pour visualiser l’état des chaussées en temps réel. Utiles pour les agents de la collectivité, les images sont également disponibles pour le grand public sur le site www.inforoute25.fr. Les conditions de circulation sont mises à jour en cours de journée quand la situation climatique l’exige.

Les équipements hivernaux sont désormais obligatoires en période hivernale sur une grande partie du Doubs. Tous les véhicules sont soumis à l’obligation des pneus hiver marqués 3PMSF.Les bonnes pratiques de conduite, un équipement adapté et le respect des conducteurs d’engins de déneigement sont des impératifs pour une route apaisée et sûre à l’arrivée de la neige et du froid.

Yves Quemeneur