Les Pompes Funèbres Intercommunales innovent pour répondre aux besoins des familles

Les Pompes Funèbres Intercommunales ont une mission de service public qui fait leur spécificité et guide chacune de leurs prestations envers les familles.

139

Qui êtes-vous ?

Emanation de l’historique Régie Municipale, les PFI ont été créées en 2017 par la CCGP afin de porter le projet de construction du funérarium de Pontarlier qui a ouvert ses portes en 2018. Le directeur Général, Monsieur Hervé Eberhardt, qui a pris ses fonctions en 2021 est originaire de la région grenobloise, il a une expérience dans le domaine des pompes funèbres depuis plus de 25 ans. Il a impulsé une réelle dynamique avec sa nouvelle équipe.

Qu’avez-vous développé depuis votre arrivée ?

Depuis ma prise de poste en 2021, mes collaborateurs et moi-même avons apporté plusieurs services complémentaires : Tout d’abord, pour répondre à une vraie demande des familles et sur le territoire, nous avons développé les cérémonies civiles personnalisées qui sont organisées dans notre salle de cérémonie pouvant accueillir jusqu’à 150 personnes. Nous disposons également d’une salle de convivialité. En 2023 c’est une cinquantaine de cérémonies civiles que nous avons réalisées.

Salle de cérémonie

Récemment nous avons mis en place une nouvelle gamme de cercueils en partie écologiques notamment avec des peintures à l’eau. Nous permettons également la personnalisation des cercueils.

Quels nouveaux aménagements sont prévus ?

Début 2024, l’entrée au funérarium a été facilitée par l’installation de portes automatiques. Par ailleurs, notre bâtiment est totalement accessible aux PMR (personne à mobilité réduite).

Ce mois-ci, nous allons mettre en place un système de badge, qui permettra aux familles de se rendre dans le salon qui leur est dédié 24 h sur 24. Le funérarium quant à lui restera accessible à tous, publics et familles, de 9h à 21h. Ce nouvel accès en totale autonomie permettra aux familles d’accompagner au mieux leur cher disparu.

Salon

Enfin, nous venons de nous voir confier par la CCGP la construction et la gestion d’un crématorium sur le territoire pontissalien. Actuellement, le plus proche se trouve à Besançon et face à l’évolution sociétale en ce domaine, la demande est forte et les délais d’attente s’allongent de 4 à 6 jours voir plus.

 

Les mœurs évoluent et la société change.  Aujourd’hui, près de 40% des Français font le choix de la crémation. Celle-ci représentait seulement 10% de notre activité il y a 20 ans. Ce projet a été voté et validé mais, malgré tout, la construction d’un crématorium reste compliquée tant au niveau technique qu’au niveau administratif. Nous espérons le voir en activité d’ici 2026.

Qui sont les membres de votre équipe ?

L’équipe est composée de 2 conseillers funéraires, une alternante (gestion d’entreprise et de PME), un technicien marbrier, un agent funéraire polyvalent et moi-même, directeur général. Nous travaillons également avec une agence d’intérim pour renforcer notre équipe sur des besoins plus conséquents. Pour les soins aux défunts, nous faisons appel à des thanatopracteurs. Notre équipe est jeune et dynamique, issus de différents secteurs elle est une force et nous permet d’accompagner les familles avec qualité et empathie. Depuis 1 an maintenant, pour répondre à la demande de nos familles, nous avons développé une offre de marbrerie. Les familles peuvent désormais acheter des monuments chez nous et notre technicien marbrerie qualifié s’occupe de la pose.

Notre équipe met un point d’honneur à l’écoute des familles, la bienveillance, la considération et à essayer de répondre à toutes leurs demandes. Nous mettons tout en œuvre pour les accompagner dans ces moments douloureux.

Quels sont vos tarifs ?

Notre mission de service public nous impose des tarifs adaptés et accessibles aux familles corrélés à un service de grande qualité et d’accompagnement. Il est malgré tout difficile de donner un tarif précis ou même une fourchette de tarif car l’offre varie en fonction des demandes de chaque famille. Ils sont votés par les élus du Conseil d’Administration de la société dont les actionnaires sont la CCGP ainsi que les communes d’Arçon et Labergement Sainte-Marie et les élus de la CCGP. Ce processus de validation est le gage d’une politique tarifaire de réelle offre publique.