Besançon : Transmission de mémoire au lycée Jules Haag

Deux classes de terminales ont fait des recherches historiques durant toute l’année scolaire sur les morts en 1944 – 1945 dans le cadre du concours national de la résistance et de la déportation.

243
Antoine Deray, Cylian Le Gorrec, Nolan Poncet et Maël Sancey (absent sur la photo) se sont impliqués, comme tous leurs camarades, dans un travail de restitution sur les soldats, les déportés et les résistants de la fin de la 2ème guerre mondiale.

Jeudi 2 juin, en présence de Pierre Taillard et Claude Briselance, des membres du Souvenir Français, des Pupilles de la Nation et du groupe Guy Moquet, une cérémonie était organisée au sein du lycée devant la plaque commémorative des élèves et professeurs morts pour la France durant la deuxième guerre mondiale. Elle était suivie de la restitution du travail de 66 élèves.

La création de fiches informatiques de recensement

Pendant leur cours d’éducation morale et civique, à raison d’1 heure par semaine, les classes de TG1 et TG2 ont effectué la collecte d’informations avec l’aide d’Anne Lescalier, professeure d’Histoire, Virginie Vinet, réalisatrice et des documentalistes.

Les élèves de TG1 ont travaillé sur la création de fiches informatiques retraçant la vie des soldats morts pendant la dernière année de guerre. Répartis en plusieurs groupes, ils ont recoupé toutes les informations collectées afin de créer une carte animée regroupant toutes les fiches des soldats, déportés et résistants disparus. Grâce aux témoignages de familles d’anciens résistants, des archives du lycée et des archives militaires de Vincennes, les élèves ont renseigné les fiches avec patience :  photo, descriptif de la vie familiale et civile de chaque personne.

Le film témoignage de Pierre Taillard

Les élèves de TG2 ont réalisé un film documentaire. A partir d’interviews, Pierre Taillard, ancien élève et ancien professeur de l’Ecole d’Horlogerie, a raconté la fin de la guerre. Les élèves ont produit un film de 15 mn dans lequel sont évoqués, entre autres, les conditions de vie à l’Ecole d’Horlo, les bombardements et la fête de la libération le 8 mai 1945 grâce à ses précieux souvenirs.   Grâce aussi à ses carnets de résistance : Pierre Taillard en a fait don au Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon.

La classe de TG1 a remporté le 1er prix régional du concours.  Cette récompense salue le travail réalisé pour continuer à faire vivre la mémoire des morts pour la France.