Besançon Budget participatif « Vous décidez, nous réalisons »

C’était une promesse de campagne de l’équipe municipale dirigée par Anne Vignot. Au terme de deux années de "co-construction", le conseil municipal du 19 mai a validé l’application du budget participatif.

216
Une enveloppe de 250 000 € par an

Tous les bisontins peuvent participer directement à la transformation de la ville en proposant des idées et projets d’intérêt général. Ils sont financés sur le budget d’investissement de la commune.

Recevables et faisables techniquement et financièrement, ils seront soumis au vote des habitants !

Les objectifs sont de mieux prendre en compte les attentes de la population, d’impliquer les habitants dans les choix budgétaires, favoriser l’inclusion et le collectif… !

« Les habitants ont leur mot à dire »

Kevin Bertagnoli, Adjoint en charge de la démocratie participative, l’a affirmé. Une priorité ou un effet d’annonce ? En fait, les habitants donnent leur avis tous les six ans lors des élections municipales. L’adjoint (Generation.s) à la mairie souhaiterait justement impliquer ceux qui ne votent pas…

Un dispositif simple

Les bisontins, à partir de 16 ans, individuellement ou en collectif, les contribuables locaux (commerçants), les étudiants, les associations, peuvent déposer un projet dès lors qu’il répond à des critères établis par l’exécutif municipal. Les projets soumis au vote des habitants doivent être de la compétence de la commune, d’intérêt général améliorant la qualité de vie des habitants, compatibles avec les valeurs de solidarité et de respect de l’environnement et d’un coût inférieur à 100 000€ par projet entrant dans les dépenses d’investissement.

Le vote est ouvert à tous les bisontins âgés de plus de 16 ans, aux contribuables locaux et aux étudiants et apprentis. Après la phase de sélection et de présentation des projets, ils peuvent voter en ligne sur une plateforme dédiée https://atelierscitoyens.besancon.fr ou via un formulaire papier à déposer dans des urnes spécifiques.

Du mois de septembre à mi-octobre 2022, la Ville lancera l’appel à idées. L’analyse des projets se fera ensuite sur une période de 4 mois. Le vote, que la Mairie veut festif, durera 3 semaines à partir de mi-février 2023. Les projets qui obtiendront le plus de voix seront désignés lauréats, feront l’objet d’une délibération en conseil municipal, la phase de réalisation s’échelonnant enfin sur une période de 18 mois maximum.

Lors du débat sur l’intérêt de ce dispositif au conseil municipal du 19 mai, l’opposition a émis quelques remarques. Myriam Lemercier (Besançon Maintenant) s’est étonnée que les comités de quartier soient exclus de la réflexion sur les projets. Quant à Christine Werthe (LR), elle regrette que les projets lauréats ne soient pas soumis à un minimum de votants !

Enfin, les critères préétablis par la collectivité pourraient  valider ou exclure des projets de manière partisane. La volonté de transparence, d’information et de valorisation des idées avancées par la mairie devrait éviter cet écueil.

Yves Quemeneur