Haut-Doubs. Un demi-siècle d’escrime à Levier

Le club d’escrime La Boyarde fête cette année son 50ème anniversaire. Une longévité remarquable pour une discipline pourtant loin d’être populaire comme d’autres sports.

170
Aux armes lévitiens avec le club d'escrime!

« Tout a commencé en 1972 grâce à un passionné habitant ici qui a voulu faire partager son goût pour l’escrime qu’il avait pratiqué dans sa jeunesse » explique Claude Mercier, maître d’armes du club qui comme d’autres au fil du temps a du passer des diplômes pour encadrer les adhérents jusqu’à devenir aujourd’hui B.E.E.S 2e degré

Avec quelques clubs seulement dans le département, à Pontarlier, Besançon, Montbéliard et Valdahon, l’escrime reste un sport assez peu connu du grand public, hormis au moment des Jeux Olympiques et à condition que la France parvienne à engranger des médailles…

« Nous avons de notre côté effectué quelques actions en milieu scolaire pour nous faire connaître. Et nos bons résultats sont aussi une bonne carte de visite » poursuit le responsable qui peut aujourd’hui compter sur un bel effectif d’une trentaine de tireurs.

Loisir ou compétition

Dans ce sport de combat en face à face, le but est de toucher l’adversaire avec la pointe ou le tranchant d’une arme blanche. En l’occurrence l’épée ou le fleuret dans le premier cas ou le sabre dans le second.

Dans tous les cas, les assauts se déroulent toujours en un contre un, sur une piste longue de 10 à 14 mètres selon les catégories. Un combat se commence sur la ligne de mise en garde, ligne que les adversaires rejoignent après chaque point, le gagnant étant celui qui atteindra 15 en premier.

Dès 6 ans et jusqu’à l’âge adulte, les habitants de Levier et des environs peuvent venir pratiquer, uniquement pour le plaisir ou dans le but d’aller en compétition. « Pour les plus jeunes, l’apprentissage se fait sous forme ludique et il est possible de venir plusieurs fois pour simplement essayer… ».