Haut-Doubs. Réflexion autour du réemploi sur les Portes du Haut-Doubs

Fini le temps où tout était jeté sans s’interroger sur une possible seconde vie des objets. L’époque est propice au développement du marché de deuxième main. Aux Portes du Haut-Doubs, la collectivité fait appel aux idées des habitants pour coconstruire un projet de plateforme de réemploi.

707
La population est invitée à faire des propositions pour construire ce projet.

« Que souhaitez-vous voir dans ce projet ? Comment l’imaginez-vous ? Vous êtes les acteurs de ce territoire, les ambassadeurs de ce projet, à vous de parler ! ». Peu à peu, la société prend conscience qu’elle doit changer ses habitudes. Une consommation raisonnée ainsi qu’une bonne gestion des déchets permettent en effet de préserver les ressources naturelles. C’est donc ainsi que la Communauté de Communes des Portes du Haut-Doubs (CCPHD) et Préval Haut-Doubs interpellent les habitants du territoire invités à réfléchir à ce que sera ce futur site : recyclerie, matériauthèque, outil de pédagogie et de sensibilisation, lieu de solidarité et d’insertion, plateforme d’activités diverses de l’économie circulaire… Quatre soirées de débats sont proposées le 12 janvier à Valdahon, le 13 à Orchamps-Vennes, le 25 à Pierrefontaine-les-Varans et le 27 à Bouclans. L’appel est donc lancé pour mobiliser les habitants sur ce projet qui finalement sera le leur et qui doit aussi permettre de tisser des liens et des coopérations avec les activités existantes.

Ces échanges permettront d’enclencher une nouvelle étape après l’étude de terrain qui a permis de constater que des quantités importantes d’objets réceptionnés en déchèterie pourraient être réutilisés au lieu d’être jetés. Préval, établissement public pour la prévention et la valorisation des déchets, rappelle également que ce futur pôle d’économie circulaire permettra non seulement de donner une seconde vie aux objets mais générera aussi des emplois par l’activité économique.