Haut-Doubs. Tout baigne pour les nageurs de Pontarlier

En attendant de nouvelles infrastructures, le club poursuit son histoire avec toujours le même succès. Juste pour le plaisir ou pour aller plus loin en participant à des compétitions.

232
Le jeune Owen Tchernenko représentera le club au niveau national mi juillet.

Bientôt nonagénaire, le club de natation se porte bien. Créé en 1935, il compte à ce jour 560 adhérents, de quoi satisfaire Dorian Young, directeur sportif : « Nous proposons l’accueil des bébés nageurs, des loisirs comme l’aquagym mais aussi la pratique de la natation en compétition avec également une section triathlon qui compte à elle seule une centaine de licenciés ». S’y ajoute l’école de natation qui permet aux enfants dès 4 ans jusqu’à l’adolescence d’apprivoiser l’eau d’abord puis d’évoluer de groupe en groupe et pourquoi pas de concourir sous les couleurs du club dans diverses compétitions. Comme en ce moment, Owen Tchernenko qui vient de se qualifier pour les championnats de France jeunes à Pau du 12 au 15 juillet prochain, où il nagera le 50 et 100m nage libre.

« Nous occupons chaque jour des créneaux horaires à la piscine Georges Cuinet » poursuit le responsable « Une vieille dame » glisse-t-il pour souligner la vétusté de cette infrastructure « Le projet de nouveau centre aquatique sur le Grand Pontarlier est évidemment une bonne nouvelle, pour tous les habitants et pour nous bien sûr ». Le premier coup de pioche est espéré pour la mi-2023 et la livraison intervenir fin 2025 pour ce projet qui en quelques années aura fait bien des vagues e meilleures conditions d’apprentissage et d’entrainement et un outil plus moderne qui devrait renforcer l’attractivité d’un club déjà en bonne santé.