Portes du Haut-Doubs. Quel consommateur d’eau êtes-vous ?

Si le litre de l’eau qui arrive au robinet est modique, il n’en demeure pas moins qu’il est urgent de prendre conscience de la fragilité de cette ressource vitale.

120
Des petits gestes très simples peuvent permettre de réduire la consommation du foyer.

En France, chaque individu consomme en moyenne 150 litres d’eau du robinet par jour. Bien entendu pas pour la boire puisque 93 % de ce volume sont consacrés à la douche, au bain, aux sanitaires, à l’entretien de la maison et à arrosage. Seulement 7 % donc environ 10 litres sont utilisés pour la préparation des repas et la boisson. Il n’est donc pas exagéré de parler de surconsommation pour cette eau qui arrive dans les habitations de Valdahon non pas en tombant du ciel mais grâce au Siehl, le syndicat intercommunal des eaux de la Haute-Loue. Une entité publique propriétaire de tous les ouvrages et réseaux qui a signé un contrat de Délégation de Service Public de 2015 à 2027 avec la société Gaz et Eaux qui a quant à elle la responsabilité du fonctionnement des ouvrages, de leur entretien et de la permanence du service. Chaque jour, grâce à un vaste réseau de 950 km, les 57490 habitants concernés reçoivent de 15000 à 19000 mètres cubes en période de sécheresse. C’est justement en pareille circonstance que chacun prend conscience de l’importance de l’eau, ce bien qui semble coulé de source de façon inépuisable et pour un prix du litre, 0,00204€, dérisoire.

Tous sont aujourd’hui bien conscients que cette ressource doit être préservée et la consommation raisonnée donc réduite. Le Siehl communique donc régulièrement sur des gestes simples à appliquer au quotidien : Préférer une douche (60 à 80 litres) à un bain (150 litres), penser à couper l’eau en se brossant les dents ou en faisant la vaisselle ou encore utiliser de préférence du papier recyclé comme votre journal L’Hebdo 25, la production de papier étant grande consommatrice d’eau.