Grands mots… Grands remèdes…

277

L’avez-vous rencontré sur les réseaux sociaux le connard aux virus qui répand ses théories farfelues et souvent abjectes parmi nos concitoyens et aussi parmi les citoyens comme vous et moi ? De l’ail, du fenouil, des laboratoires alambiquées et secrets, une pincée de chinois pour dominer le monde et la soupe est prête à servir. À la louche. Et c’est un euphémisme !

Faut-il qu’il ait souffert le connard au virus pour tenter ainsi de s’extraire de sa gangue en contaminant les naïfs qui l’écoutent ! Faut-il qu’il soit petit le connard aux virus pour vouloir ainsi nous prendre de haut avec ses discours pleins de vide.
Certaines de ses théories deviennent virales. Réponse du berger à la bergère ? Simple contagion ? Ou métastase ?

La France a peur. Beaucoup se posent des questions. Les théories du complot fleurissent comme des pissenlits sur ce champ fertile où chacun est un peu l’épidémiologiste de l’autre, qui lui-même est l’infectiologue du précédent.

Les théories de ces Savants sont toujours les mêmes mais elles peuvent resservir à l’infini et se propager en boucle car il serait dommage de la boucler quand tant d’oreilles se tendent. Et l’on se doit aussi de taguer les pissotières pour s’assurer que nul influenceur n’échappe au Savoir que nos politiques voudraient tant nous cacher.
Beaucoup de ces Savants de la dernière heure ne disposent que de 400 mots mais c’est un vocabulaire suffisant pour oser les phrases qui prouvent qu’on a tout compris et qu’à nous on ne la fait pas. Les Feux de l’Amour, épisode 7905, saison 44 peuvent attendre. Et Minecraft aussi. Priorité à la Science et au partage des Connaissances.

Pour les followers du connard aux virus. Pour ceux-là seulement.