Besançon : le Lion’s Club tend la main aux étudiants

Depuis plusieurs années, le Lion’s Club de Besançon s’implique dans l’accompagnement des étudiants les plus fragiles. Toute l’année, les bénévoles du Club Services contribuent à apporter le quotidien aux étudiants de l’Université de Franche-Comté.

380
Hervé Girol, PDG de BBI, entreprise installée à Miserey-Salines est partenaire du Don du sang depuis 4 ans, Anna Cupillard Présidente du Lion's Club de Besançon et Céline Quinquenel, directrice de Cuisine Mode d'Emploi à Besançon ©YQ

Chaque année, une collecte de don du sang est organisée sur le campus de la Bouloie. En trois jours, du 4 au 6 octobre, ce sont 600 étudiants qui ont donné leur sang au profit de l’EFS. C’est une façon aussi pour le Lion’s Club d’aller à la rencontre des jeunes et tenter de répondre à leurs besoins quotidiens.

Hervé Girol, un partenaire fidèle et désintéressé

Le cas de Hervé Girol est emblématique de ces entrepreneurs qui savent donner de leur temps…et de leur argent…pour accompagner les opérations caritatives comme celle du Lion’s Club.

L’entrepreneur de 50 ans, spécialisé dans l’achat, l’aménagement et la valorisation de biens immobiliers (appartements ou bureaux) trouve dans cette action humanitaire le moyen de…redonner à la collectivité…une part de sa réussite sociale.

Pas question pour le dirigeant d’en tirer un quelconque profit. Son partenariat avec le Lion’s Club et l’EFS se cantonne à fournir aux donneurs de sang la collation nécessaire du matin (croissants et pains au chocolat). C’est aussi une boucle économique locale puisque les centaines de viennoiseries fournies pendant trois jours viennent de la boulangerie Rougeot à Pirey.

Conscient que de nombreux étudiants « ne mangent pas trois fois par jour », Hervé Girol entend poursuivre son partenariat avec le Lion’s Club pour accompagner les étudiants dans le besoin.

Yves Quemeneur