Doubs : Valérie Pécresse lance la course aux présidentielles

Celle qui est désormais l’une des favorites de la prochaine élection présidentielle a passé une longue journée dans le Doubs. Valérie Pécresse était jeudi matin à Villers-le-Lac puis à Pelousey avant de terminer à Micropolis.

129
Pour sa visite dans le Doubs le 13 janvier, Valérie Pécresse était accompagnée de Xavier Bertrand sous le soleil franc-comtois ©YQ

Après une visite aux Combes dans une exploitation de la filière Comté, la candidate LR aux présidentielles a rencontré les éleveurs en présence de Philippe Monnet, le président de la FDSEA.

Valérie Pécresse chez Aurore et Matthieu Baulieu à Pelousey ©YQ

Accompagnée toute la journée d’Annie Genevard, la vice-président de l’Assemblée et députée de la 4ème circonscription du Doubs, Valérie Pécresse avait à ses côtés Xavier Bertrand, chargé des territoires dans le programme de la candidate.

L’occasion pour Valérie Pécresse de découvrir les célèbres chevaux Comtois ©YQ

Les propos sont tout de même convenus de la part de la native de Versailles, bien loin de pâturages des Montbéliardes « Je soutiens l’agriculture de montagne. Chaque agriculteur doit être rémunéré selon la valeur qu’il produit ».

Ecoute attentive de Valérie Pécresse à la leçon de choses d’Aurore et Matthieu Baulieu ©YQ

La filière agricole ne manque pas de jeunes prêts à relever le défi d’une agriculture de qualité en Franche—Comté. Valérie Pécresse enfonce le clou « je ne veux pas d’agri-bashing mais de l’agri-fierté » dit-elle pour aider à l’installation des jeunes agriculteurs.

Sur le bio, l’actuelle présidente de la région Ile-de-France est plus mesurée. Elle ne semble pas vouloir promouvoir une agriculture 100% bio mais regrette que la France importe le tiers de sa consommation en bio. « Notre territoire est varié. AOP, bio, conventionnel doivent cohabiter intelligemment ».

Au GAEC Baulieu de Pelousey, la candidate LR a découvert les « oeufs bio d’Aurore » ©YQ

Après les pâturages du Haut-Doubs, Valérie Pécresse était dans l’agglomération de Besançon. Accueillie par Catherine Barthelet, la maire de Pelousey, elle a visité le GAEC Baulieu en compagnie d’Aurore et de Matthieu Baulieu. La ferme, en constant développement, a fait le pari du lait bio  et de la production d’œufs, la preuve que la qualité peut payer !

Contrairement à son ancien mentor corrézien, Valérie Pécresse n’a pas encore la facilité pour « tâter le cul des vaches » mais a une écoute attentive aux attentes des territoires ruraux.

La candidate des LR était enfin à Micropolis pour un meeting très politique. Plus de 600 personnes et de nombreux élus et parlementaires ont écouté les grandes lignes d’un programme où elle a célébré « la France des terroirs ». Quel meilleur lieu que le Doubs pour la promouvoir.

Yves Quemeneur